ACT2018: les actuaires davantage impliqués dans le développement de la sécurité sociale

Les actuaires, les statisticiens et les spécialistes en investissement jouent un rôle croissant dans la sécurité sociale et la société. Tel est l’un des enseignements tirés de la 19e Conférence internationale des actuaires, statisticiens et spécialistes en investissement de la sécurité sociale (ACT 2018), qui s’est tenue dans la ville de Koweït, Koweït, du 6 au 8 novembre.

La Conférence, qui a rassemblé plus de 250 participants provenant de 90 institutions et de 57 pays, a été organisée par l’Institution publique de sécurité sociale (Public Institution for Social Security) du Koweït. Les intervenants issus du monde actuariel, du Secrétariat général de l’AISS et de ses organisations membres ainsi que du Bureau international du Travail (BIT) ont tous souligné le rôle essentiel joué par les actuaires dans la valorisation des systèmes, la gestion des risques, les investissements, et la conception et le financement des systèmes.

«Les défis liés à la viabilité demeurant une préoccupation majeure pour les systèmes de sécurité sociale, la Conférence s’est concentrée sur le rôle de plus en plus important des actuaires dans la gestion des risques et des investissements», a déclaré M. Hans-Horst Konkolewsky, Secrétaire général de l’AISS.

La Conférence a été l’occasion de replacer le rôle des actuaires, des statisticiens et des spécialistes en investissement dans le contexte de la sécurité sociale et des développements sociétaux. Les actuaires jouent un rôle de plus en plus crucial dans différentes décisions politiques, financières ou relatives aux investissements et à la conception des systèmes. M. Dominique La Salle, Directeur de la branche Développement de la sécurité sociale de l’AISS, a insisté sur le fait qu’adopter une approche de la sécurité sociale à long terme et centrée sur l’individu permettrait à la profession actuarielle d’encourager l’innovation afin d’améliorer la vie de chacun. L’AISS aide ses institutions membres à y parvenir grâce à des Lignes directrices, des ateliers et d’autres ressources disponibles via son Centre pour l’excellence.

Observer les tendances et les bonnes pratiques

L’une des séances d’ACT 2018 était dédiée à l’édition spéciale de l’International Social Security Review (vol. 71, no 3), qui s’intéresse au reporting financier et actuariel des obligations de sécurité sociale. Jean-Claude Ménard, Président de la Commission technique des études statistiques, actuarielles et financières, a signalé que la profession actuarielle occupait un rôle central dans l’évaluation financière des systèmes de sécurité sociale. C’est pourquoi il incombe aux actuaires d’orienter les discussions sur la quantification et le reporting des obligations de sécurité sociale. Cette séance était axée sur les questions liées à l’équité intergénérationnelle, à la viabilité ainsi qu’à l’adéquation, et a mis en lumière l’utilisation pratique des Lignes directrices AISS-OIT en matière de travail actuariel pour la sécurité sociale.

Les autres séances de la Conférence ont quant à elles permis d’examiner à l’échelle régionale les tendances dans le domaine des réformes des pensions, des pratiques d’investissements et de la mortalité effective – cette séance a exploré les différentes possibilités de réforme dans un environnement en pleine mutation –; l’impact du vieillissement de la population sur les systèmes de sécurité sociale; l’évolution du marché du travail et ce que cela implique pour les systèmes de retraite et d’assurance contre les accidents du travail; le rôle des actuaires dans les décisions financières et relatives à la conception des systèmes; et la gestion des investissements dans un contexte de vieillissement de la population et de taux d’intérêt faibles. Lors de ces séances, des spécialistes du domaine ont pu intervenir, et des exemples et bonnes pratiques des institutions membres de l’AISS ont été présentés.


Événements Événements