Bureau de liaison virtuel

La sécurité sociale dans les pays du groupe BRICS

L'acronyme BRICS désigne un groupe de pays composé du Brésil, de la Fédération de Russie, de l'Inde, de la République populaire de Chine et de la République d'Afrique du Sud. Ensemble, ces pays représentent plus de 40 pour cent de la population de la planète et 27 pour cent du PIB mondial.

Bureau de liaison virtuel

L'Association internationale de la sécurité sociale héberge un bureau de liaison virtuel pour les pays BRICS, en coopération avec l'Organisation internationale du travail.

Le Bureau, dirigé par le Groupe de travail sur l’emploi du BRICS, est responsable de la rédaction, de l’application et du suivi des plans d’action annuels pour la mise en œuvre du Cadre de coopération entre les pays du groupe BRICS en matière de sécurité sociale approuvé dans un protocole d’entente entre les ministres du BRICS en charge du travail, de l'emploi et de la protection sociale en 2018.

Evolution de la sécurité sociale dans les pays du groupe BRICS

Ces dernières années, les pays du groupe BRICS ont pris de plus en plus d'importance sur la scène internationale, non seulement parce qu'ils ont connu une expansion économique rapide et ont vu leur poids politique s'accroître en conséquence, mais aussi parce qu'ils ont pris des engagements forts en matière de protection sociale et sont parvenus à une extension notable de la couverture de sécurité sociale.

Dans ce contexte, l'Association internationale de la sécurité sociale a lancé un projet visant à suivre l'évolution de la sécurité sociale dans ces pays, plus particulièrement en matière d'extension de la couverture.

Brésil

Ces dix dernières années, la forte croissance économique qu'a connue le Brésil et la mise en œuvre de politiques de sécurité sociale progressives (tant contributives que financées par l'impôt) ont permis une extension de la couverture, qui est allée de pair avec un recul des inégalités. Entre 2004 et 2014, le nombre d'emplois dans le secteur formel est passé de 37,6 millions à 56,5 millions, et le nombre de petites et très petites entreprises cotisant à la sécurité sociale est passé d'environ 2 millions à plus de 10 millions; dans le même temps, le taux de couverture des travailleurs domestiques, initialement de 28 pour cent, a atteint 40 pour cent, et plus de 1,3 million de ménages en situation de vulnérabilité ont bénéficié de programmes de sécurité sociale ciblés. Dans un contexte de ralentissement de la croissance et d'évolution des tendances démographiques, le système de sécurité sociale devra s'adapter encore pour consolider les progrès accomplis et les inscrire dans la durée.

Fédération de Russie

La Fédération de Russie a hérité de l'ère soviétique un système de sécurité sociale universel. Ces vingt dernières années, le pays a connu une période de transition et a été confronté à d'importants défis sociaux, économiques et démographiques qui ont mis les régimes existants à rude épreuve et ont fait peser des risques sur la couverture universelle. Pour relever ces nouveaux défis et faire face à la montée des inégalités, en particulier entre régions rurales et zones urbaines, le pays a engagé un large éventail de réformes complètes et ciblées et pris des mesures efficaces dans les principaux domaines de la sécurité sociale, notamment en instaurant des programmes obligatoires ou facultatifs.

Inde

En Inde, deux décennies de réformes économiques ont sensiblement modifié le fonctionnement de la sécurité sociale. Toutefois, l'extension de la couverture continue de se heurter à l'ampleur des secteurs informel et rural et à un taux de pauvreté élevé. Une utilisation innovante des technologies de l'information et de la communication (TIC) a permis aux pouvoirs publics d'introduire de nouveaux programmes de sécurité alimentaire, de soins de santé pour les pauvres et de transferts monétaires; de plus, la couverture santé et l'assurance accidents du travail sont progressivement déployées dans les différents centres industriels du pays. En outre, des initiatives communautaires, notamment des dispositifs de microassurance dans le domaine de la santé et des régimes de micropension mis en place avec des partenaires du secteur privé, ont été mises en œuvre pour garantir l'accès à la protection sociale.

Chine

En Chine, les deux décennies qui viennent de s'écouler ont été marquées par une extension rapide et importante de la couverture, tant des régimes contributifs que des programmes non contributifs. Cette extension a été favorisée par des réformes de la gestion et de l'administration et par une utilisation innovante des TIC. La Chine a ainsi établi un système de sécurité sociale quasi universel qui repose à la fois sur l'assurance sociale (pensions, soins de santé, chômage, accidents du travail et maternité) et sur un système d'aide sociale axé sur une pension de base, des soins de santé élémentaires et un revenu minimum de subsistance financé par l'impôt mis en place dans toutes les villes et les zones rurales.

Afrique du Sud

En Afrique du Sud, l'accès à la sécurité sociale est un droit constitutionnel. La couverture par le biais de prestations est étendue et tous les risques classiques sont couverts par des programmes qui versent des allocations financées par l'impôt (vieillesse, invalidité et survivants allocations familiales) et par des régimes contributifs destinés aux travailleurs assurés (maladie et maternité; accidents du travail et maladies professionnelles; chômage). Ces mesures sont complétées par d'autres dispositifs sociaux permettant par exemple d'accéder aux soins, à l'éducation et aux services sociaux. L'Afrique du Sud a fait preuve d'importantes avancées en matière d'accès aux prestations grâce au recours aux nouvelles technologies.

Infographic: Social security in the BRICS

Click on image to enlarge

Événements futurs Événements futurs