International Women’s Day

Les femmes jouent un rôle indispensable dans toutes les sociétés

International Women’s Day

Les femmes jouent un rôle indispensable dans toutes les sociétés

Entrevue avec Karen De Sutter, Administrateur général ad interim, Caisse auxiliaire de paiement des allocations de chômage (CAPAC), Belgique, en lien avec la Journée internationale de la femme le 8 mars 2022.

Karen de Sutter

Comment voyez-vous le rôle de la sécurité sociale dans la promotion de l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes dans la société?

 La sécurité sociale constitue un prérequis à la prospérité. La solidarité entre riches et pauvres, entre jeunes et vieux, entre bien-portants et nécessiteux est la clé et la pierre angulaire de l'égalité et du progrès. Cette solidarité ne fait aucune distinction et garantit la protection de tous. Elle contribue automatiquement à l'égalité des sexes. Et c'est nécessaire, car, aujourd’hui encore, force est de constater que la société n’est pas exempte d’inégalités entre les hommes et les femmes en termes d'opportunités et de rémunération, mais aussi en termes de rôles que les femmes sont censées jouer, ce qui fait qu'il est souvent plus difficile pour elles d'être considérées comme des égales.

Si la sécurité sociale apporte soutien, protection et égalité, la société doit encore faire tomber les barrières pour que l'égalité des sexes devienne une réalité et que les femmes bénéficient des mêmes opportunités.

Avez-vous constaté des changements en matière d'égalité des sexes depuis le début de la pandémie et, selon vous, quel rôle la sécurité sociale a-t-elle joué pour réduire l'impact économique et social de la pandémie sur les femmes?

Le coronavirus a eu un impact considérable sur nos vies. Nous n’avons toutefois plus conscience de la mesure dans laquelle notre système de sécurité sociale permet que, malgré cette crise sans précédent, nous n'ayons guère à nous inquiéter, par exemple, de l’abordabilité des soins. De nombreux citoyens qui sont devenus partiellement ou totalement chômeurs ne doivent pas non plus s'inquiéter de leurs revenus.

La crise du coronavirus a confirmé une fois de plus l'importance de la sécurité sociale pour notre société. Une sécurité sociale qui, grâce à la solidarité, offre un filet de sécurité à tous ceux qui en ont besoin - sans distinction de sexe, d'âge, de statut ou d'origine - et a un effet modérateur sur les chocs économiques. Ainsi, grâce aux mesures temporaires, les employeurs n'ont pas eu à recourir aux licenciements et de nombreuses personnes ont pu conserver leur emploi grâce à l'octroi de prestations.

La pandémie a également exclu les femmes de l'emploi. La sécurité sociale garantit l'égalité de l'aide et offre une protection afin que les besoins fondamentaux puissent continuer à être satisfaits et qu'il n'y ait pas d'inégalité. La sécurité sociale est indéniablement importante pour garantir cette égalité.

En tant que dirigeante d'une grande organisation de sécurité sociale, quel est votre message à la communauté mondiale de la sécurité sociale à l'occasion de la Journée internationale de la femme?

L'égalité des genres est principalement basée sur le pouvoir. Aujourd'hui, celui-ci est largement déterminé par les hommes. Les femmes sont encore fortement sous-représentées dans les postes de direction et de gestion, ce qui ne leur donne qu'une influence limitée sur les politiques. En outre, les femmes courent les plus grands risques de pauvreté et de violence. Néanmoins, les femmes jouent un rôle indispensable dans toutes les sociétés, notamment en assumant des tâches de soins non rémunérées mais absolument essentielles. La Journée internationale de la femme est donc l'occasion idéale de remercier toutes les femmes et de leur accorder l'attention et le respect qu'elles méritent.

Aujourd'hui, nous rendons hommage aux femmes du monde entier, mais Gloria Steinem l'a très bien exprimé : "L'histoire de la lutte des femmes pour l'égalité n'appartient pas qu’à une seule féministe ou une seule organisation, mais s’inscrit dans l’effort collectif de tous ceux qui se soucient des droits humains".