Formation diplômante de l’AISS

La bonne gouvernance: entretien avec Barbara Obonyo, Ouganda

Formation diplômante de l’AISS

La bonne gouvernance: entretien avec Barbara Obonyo, Ouganda

Barbara Obonyo fait part de son expérience du cours de formation en ligne de l’AISS sur la bonne gouvernance, organisé par le Centre international de formation de l’Organisation internationale du travail (CIFOIT) en 2021.

Barbary Obonyo
  • Nom: Barbara Obonyo
  • Poste: Gestionnaire principale des relations
  • Employeur: Caisse nationale de sécurité sociale
  • Pays: Ouganda

Pourquoi vous êtes-vous inscrite au cours de formation en ligne de l’AISS organisé par le CIFOIT?

J’ai participé à ce cours pour parfaire mes connaissances en matière de pratiques de bonne gouvernance et en découvrir les avantages, ainsi que pour définir des points de référence concernant ce qui se fait ailleurs dans le monde.

Quelles sont les Lignes directrices de l’AISS que vous avez étudiées et pourquoi avez-vous choisi ce sujet?

J’ai choisi d’en apprendre davantage sur les Lignes directrices de l’AISS en matière de bonne gouvernance car je voulais pouvoir les comparer avec les pratiques en place au sein de mon organisation de la sécurité sociale et vérifier que celles-ci étaient bien conformes aux Lignes directrices de l’AISS.

Quelles étaient vos attentes à l’égard de cette formation et comment ont-elles été satisfaites?

Mes attentes concernant cette formation en ligne ont été entièrement satisfaites: nous avons bénéficié de tutoriels, d’échanges avec nos formateurs, de forums de discussion en ligne, de groupes de réflexion et de plateformes pour établir des contacts avec différents participants du monde entier, ce qui s’est avéré être une merveilleuse expérience. Toutes les idées étaient les bienvenues et différentes opinions venaient nourrir le débat. On nous a offert la possibilité de mettre à contribution nos compétences en termes d’exposés, de discussions et de promotion du recours à différentes méthodes pour se réunir et échanger en ligne. Le temps et les efforts consacrés étaient importants compte tenu du fait que nous suivions cette formation lors de la période de COVID-19, qui rendait parfois difficile la conciliation entre travail et apprentissage.

J’ai tiré de cette expérience de formation en ligne l’enseignement qu’il fallait beaucoup d’efforts et de sacrifices personnels pour respecter les délais de l’ensemble des activités demandées tout en devant accomplir des tâches multiples dans le cadre de nos différents emplois.

De quelle manière les connaissances acquises lors de cette formation seront-elles utiles dans votre travail quotidien et pour votre institution?

J’ai appris que dans mon travail quotidien en tant que leader je suis responsable de la performance et des erreurs de mon équipe. Par ailleurs, grâce au module sur «les politiques en matière de capital humain, le développement et la rétention», j’ai appris comment bien gérer les effectifs sous ma supervision en les accompagnant et en les encadrant ainsi qu’en connaissant les étapes à suivre pour désamorcer tout désaccord existant.

Du point de vue de mon institution, j’ai appris pourquoi il était nécessaire pour notre directeur général de collaborer avec le conseil. J’ai également compris pourquoi il faut toujours informer les salariés, comme les bénéficiaires et les membres, de toute nouvelle évolution concernant l’organisation, qu’elle soit mineure ou majeure, en utilisant différents médias. En outre, j’ai appris l’importance de disposer d’une charte des services aux affiliés et les raisons de la mise en place au sein de l’organisation de mécanismes visant à établir un équilibre des pouvoirs pour assurer le respect de cette charte.

Recommanderiez-vous cette formation à d’autres professionnels de la sécurité sociale et pour quelles raisons?

Je recommanderais assurément cette formation sur la bonne gouvernance à d’autres professionnels de la sécurité sociale. Si les Lignes directrices de l’AISS sont correctement respectées, cela incitera plus de personnes à adhérer à la sécurité sociale et encouragera les bénéficiaires et les membres à avoir confiance en leur organisation de la sécurité sociale quant à une fourniture de services de qualité.