Le Bureau élit la nouvelle Vice‑présidente de l’AISS

Le Bureau élit la nouvelle Vice‑présidente de l’AISS

Le Bureau de l’Association internationale de la sécurité sociale (AISS) a élu Isabelle Sancerni, France, en qualité de Vice-présidente de l’Association pour la période 2023-2025. Il a également créé un groupe de travail chargé d’examiner les amendements à apporter aux Statuts de l’AISS pour que sa gouvernance soit plus résiliente et plus efficace.

La 127e Réunion du Bureau de l’AISS s’est tenue à Genève, Suisse, les 26 et 27 juin 2023. Le Bureau joue un rôle important dans la gouvernance de l’AISS. Composé de représentants d’institutions membres du monde entier, il se réunit au moins une fois par an pour faire le point avec le Secrétariat général sur la mise en œuvre et les résultats des projets et activités de l’Association et sur l’exécution de son budget. Il a aussi pour fonction d’élire le Vice-président ou la Vice-présidente de l’AISS au début de chaque triennium.

«Je suis honorée d’être élue Vice-présidente de l’Association internationale de la sécurité sociale, et je me réjouis de travailler avec l’AISS et l’ensemble de ses membres à la promotion de la sécurité sociale, qui s’avère d’une importance cruciale pour nos sociétés et nos citoyens», a déclaré Isabelle Sancerni.

Mme Sancerni est une personnalité particulièrement respectée, qui joue un rôle actif dans l’Association depuis plusieurs années. Outre sa fonction de Présidente du conseil d’administration de la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF), en France, elle préside la Commission technique des prestations familiales et le Point focal francophone de l’AISS. Elle participe également en qualité d’intervenante lors d’événements de l’AISS. Avec l’élection d’Isabelle Sancerni et après les élections qui ont eu lieu lors du Forum mondial de la sécurité sociale, au Maroc, en octobre 2022, l’équipe chargée de la gouvernance de l’AISS pendant le triennium 2023-2025 est au complet.

S’exprimant devant le Bureau de l’AISS au nom de la direction du Bureau international du Travail (BIT), la Sous-directrice générale pour l’emploi et la protection sociale du BIT Mia Seppo a souligné combien le partenariat entre l’Organisation internationale du Travail (OIT) et l’AISS est important pour établir une passerelle entre les politiques de sécurité sociale et leur application. À l’issue de la récente Conférence internationale du Travail (CIT), les participants ont réaffirmé leur engagement à l’égard de la justice sociale. Dans l’allocution qu’il a prononcée devant la CIT, Marcelo Abi-Ramia Caetano, Secrétaire général de l’AISS, a déclaré que l’AISS était prête à rejoindre la Coalition mondiale pour la justice sociale, une initiative majeure de Gilbert F. Houngbo, Directeur général du BIT récemment entré en fonction.

Bilan de la mise en œuvre du Programme et modification des Statuts

Plusieurs points importants figuraient à l’ordre du jour de ces deux journées de réunion du Bureau de l’AISS, notamment le remplacement de membres du Bureau et des présidents des commissions techniques, l’admission de nouvelles institutions membres, divers rapports sur les activités et événements, et les partenariats avec d’autres organisations internationales.  

La Réunion a aussi été l’occasion de rappeler que la pandémie de COVID-19 avait mis en lumière la nécessité de renforcer la résilience et l’efficacité de la gouvernance de l’AISS. C’est pourquoi le Bureau a créé le Groupe de travail du Bureau de l’AISS sur la modification des Statuts. Ce groupe devra mener à bien sa mission d’ici au premier semestre 2025, et ses propositions éventuelles devront être approuvées par le Bureau puis soumises pour décision à l’Assemblée générale de l’AISS lors de sa 35e Session, durant le Forum mondial de la sécurité sociale, qui aura lieu en 2025 en Malaisie.