L’Autriche remporte la Distinction spéciale de l’AISS pour l’innovation

L’Autriche remporte la Distinction spéciale de l’AISS pour l’innovation

La toute première Distinction spéciale pour l’innovation décernée en Europe a été attribuée au Fonds d’assurance sociale (Dachverband der Sozialversicherungsträger), Autriche, pour la bonne pratique E-prescription: place au cent pour cent numérique.

La Pologne remporte le Prix AISS des bonnes pratiques pour l’Europe

L’Institution d'assurance sociale (Zakład Ubezpieczeń Społecznych – ZUS), Pologne, remporte le Prix AISS des bonnes pratiques pour l’Europe pour les programmes visant à apporter une aide d’urgence aux ressortissants ukrainiens.

Pour aller plus loin

Conformément à sa stratégie consistant à mettre davantage l’accent sur l’innovation en sécurité sociale, l’Association internationale de la sécurité sociale (AISS) a créé une Distinction spéciale de l’AISS pour l’innovation, décernée dans le cadre des concours régionaux pour le Prix des bonnes pratiques. Lors du Forum régional de la sécurité sociale qui s’est tenu à Porto, Portugal, la toute première Distinction spéciale pour l’innovation pour l’Europe a été décernée au Fonds d’assurance sociale (Dachverband der Sozialversicherungsträger – DSV), Autriche, à l’issue d’une compétition qui a vu concourir 119 bonnes pratiques, soumises par 41 institutions membres de l’AISS réparties dans 26 pays.

La bonne pratique intitulée E-prescription: place au cent pour cent numérique est considérée comme une bonne pratique très prometteuse, qui pourrait faire émerger de nouvelles manières d’atteindre les objectifs de la sécurité sociale au niveau institutionnel, national ou régional.

«La solution d’e-prescription mise au point par le Fonds d’assurance sociale de l’Autriche, qui concerne un processus extrêmement complexe impliquant des milliers d’acteurs – médecins, patients, pharmacies – et qui exige des mécanismes sécurisés, est une bonne pratique dont pourraient s’inspirer d’autres institutions de sécurité sociale, en Europe et au-delà, pour évoluer vers des systèmes totalement numériques dans l’intérêt des assurés et de la société en général», a déclaré Marcelo Abi-Ramia Caetano, Secrétaire général de l’AISS.

La solution d’e-prescription autrichienne devrait renforcer l’efficience et la fiabilité du traitement des quelque 70 millions d’ordonnances délivrées chaque année, actuellement établies sur un formulaire papier. Reposant sur des technologies avancées et sur des accords détaillés avec les principaux acteurs du système, elle est de nature à améliorer considérablement la qualité des services: les assurés pourront accéder aux données relatives aux ordonnances et aux médicaments dans une application, les données nécessaires à la délivrance et à la facturation des médicaments dans les pharmacies seront disponibles sous forme électronique, la participation acquittée par le patient au titre d’une ordonnance sera créditée quotidiennement et les informations administratives pourront être traitées en continu. De surcroît, la solution renforcera la protection contre la fraude en garantissant que chaque ordonnance ne puisse être utilisée qu’une seule fois.

À l’heure où l’Union européenne (UE) travaille à la création d’un espace européen des données de santé, cette solution est aussi pertinente dans un contexte plus large parce qu’elle fournit une base pour utiliser les ordonnances numériques autrichiennes dans d’autres pays de l’UE et, inversement, pour faire valoir en Autriche les ordonnances numériques délivrées dans d’autres États membres de l’UE.

Pertinence des Lignes directrices de l’AISS

Plusieurs Lignes directrices de l’AISS de l’AISS peuvent être utiles à la mise en œuvre d’un tel projet, en particulier les Lignes directrices de l’AISS sur: les technologies de l’information et de la communication; la qualité des services; et l’erreur, l’évasion et la fraude dans les systèmes de sécurité sociale.

Austria wins the ISSA Special Distinction for Innovation