Institut de sécurité sociale du Guatemala
Guatemala
Amériques

Technologie au service du développement: modification réglementaire et technologique en vue d’ajouter le processus de signature électronique aux étapes de traitement des demandes liées aux pensions d’invalidité, de vieillesse et de survivants

Année d'Implémentation
2023

Pour garantir la sécurité administrative et juridique, les fonctionnaires devaient apposer leur signature manuscrite aux documents officiels qu’ils certifiaient. Il y a encore quelques années, il était impensable qu’un document soit valable et qu’il puisse avoir effet et être exécuté sans avoir été émis sur un support physique.

Les crises et les événements extrêmes, comme la pandémie de COVID-19, ont démontré qu’il était nécessaire d’optimiser les procédures traditionnellement manuelles en les rendant plus rapides et efficaces. Les usagers bénéficieraient grandement de cette amélioration et n’auraient plus besoin de se rendre dans les bureaux administratifs, leur permettant ainsi de réaliser des économies et d’être moins exposés aux risques, notamment au risque de contagion. De plus, l’institution pourrait ainsi économiser ses ressources.

Ainsi, en s’appuyant sur les lois institutionnelles et ordinaires du Guatemala, l’Institut de sécurité sociale du Guatemala (Instituto Guatemalteco de Seguridad Social – IGSS) a mis en œuvre un système de signature électronique simple pour les documents transmis par voie électronique au sein de ses systèmes. De même, l’IGSS projette d’instaurer un système de signature électronique avancée destiné aux demandes qu’il reçoit.

Topic:
Pensions de vieillesse
Technologies de l'information et de la communication