Séminaire technique sur les meilleures approches pour une réforme des systèmes de sécurité sociale dans les pays arabes

16-18 octobre 2023 | LuxorÉgypte

Séminaire technique sur les meilleures approches pour une réforme des systèmes de sécurité sociale dans les pays arabes

16-18 octobre 2023 | LuxorÉgypte

Langue: arabe

Le Séminaire technique de l’AISS sur les meilleures approches pour une réforme des systèmes de sécurité sociale dans les pays arabes, accueilli par l’Organisation nationale d'assurances sociales d’Egypte, est organisé en collaboration avec le Bureau de liaison pour l’Afrique du Nord et le Bureau de liaison pour les pays arabes.

La protection sociale dans les pays arabes est bien ancrée et a globalement atteint des niveaux relativement respectables aussi bien au niveau de l’extension de la couverture que de la diversité et de l’adéquation des prestations fournies. Néanmoins, bien que dotée d’une population relativement jeune, la région n’a pas été épargnée par la tendance universelle au vieillissement démographique. Par ailleurs, les choix organisationnels et les techniques adoptées semblent également avoir fait leur temps et ne répondent plus suffisamment ni aux attentes grandissantes des populations ni aux exigences des progrès technologiques ou aux nouvelles contraintes liées à la transformation du marché de l’emploi, auxquelles s’ajoute l’impact des pandémies et des conflits armés. La viabilité financière des régimes de sécurité sociale, dont certains ont atteint leur maturité, reste également l’une des préoccupations majeures des décideurs politiques.

C’est pour ces différentes raisons que la plupart des pays de la région se sont engagés dans des réformes profondes de leurs systèmes de sécurité sociale. Deux grands axes peuvent se distinguer dans ces différentes réformes, à savoir:

  1. l’uniformisation de la législation sociale pour les différentes catégories socioprofessionnelles ou à défaut son harmonisation, ce qui se traduit souvent par des fusions d’administrations de sécurité sociale.
  1. la numérisation des procédures, la coopération avec les services de l’administration publique, la bancarisation des adhérents et le recours à la téléphonie mobile pour améliorer les services en faveur des assurés et des mandants.

L’objectif de ce séminaire technique est d’analyser ces deux axes de réforme par la mise en commun d’une sélection d’expériences des pays arabes et en s’efforçant d’identifier les principaux défis ainsi que les meilleures pratiques qui permettent d’y faire face.

Thème 1: Unifier/harmoniser les législations sociales en vue de garantir une sécurité sociale équitable, efficace, pérenne et moins coûteuse

Q1. Quelles sont les raisons éthiques, sociales, économiques et organisationnelle de l’unification/l’harmonisation des législations sociale et de la fusion des administrations de sécurité sociale?

Q2. Quels sont les difficultés et défis majeurs liés à l’unification/harmonisation des législations sociale et la fusion des institutions?

Q3. Quel est le rôle de l’État et des partenaires sociaux?

Thème 2: La numérisation, l’intégration des systèmes d’information et la bancarisation au service d’une sécurité sociale efficace et inclusive

Q1. Comment tirer parti du progrès des technologies de l’information et de la communication et de l’accès quasi généralisé à la téléphonie mobile en vue d’améliorer les services et leur accès, d’écourter les délais et de réduire les coûts des prestations de sécurité sociale?

Q2. Quel rôle peut jouer la bancarisation des assurés sociaux dans l’amélioration de la qualité des services?

Q3. Comment parvenir à la dématérialisation des procédures et à l’échange automatisé des données entre les différentes administrations publiques pour une plus grande efficacité et efficience du service publique?

Q4. Quel rôle les services numériques peuvent-ils jouer, en particulier les services de téléphonie mobile, dans l’extension de la couverture aux groupes vulnérables?

Informations pratiques

Le séminaire technique aura lieu en arabe. Il est ouvert aux représentants des institutions membres de l’AISS dans les pays arabes, ainsi qu'aux participants invités. Il n’y a pas de frais d’inscription pour les membres de l’AISS.