Commissions techniques

Commission technique des prestations de santé et d'assurance maladie

Les systèmes de santé doivent affronter des difficultés croissantes. Confrontés à une forte baisse des ressources dont ils disposent, ils doivent, dans le même temps, faire face à une augmentation des dépenses de santé, due à la hausse du prix des technologies et des médicaments et à la prévalence des maladies non transmissibles, qui, en moyenne, nécessitent des soins de plus longue durée.

A cela s'ajoute que ces systèmes pâtissent aussi d'une pénurie de personnel de santé, souvent liée à une répartition géographique inégale des services, qui aggrave les inégalités de santé. Les ménages voient de ce fait leur participation au coût des soins croître progressivement, soit parce qu'ils disposent d'une couverture maladie incomplète soit parce qu'ils doivent effectuer des paiements complémentaires pour accéder effectivement aux soins. Selon l'Organisation mondiale de la Santé, chaque année, quelque 100 millions de personnes basculent dans la pauvreté en raison de dépenses de santé dites catastrophiques.

Face à la hausse des coûts, à l'insuffisance de la couverture, à une exigence de résultats accrue et à la nécessité criante de s'adapter à l'évolution constante des profils et besoins en matière de santé, les institutions de sécurité sociale cherchent à offrir une couverture adaptée et à protéger la population pour éviter qu'elle ne bascule dans la pauvreté à cause de dépenses de santé. Les systèmes de sécurité sociale apportent leur concours aux pouvoirs publics et aux décideurs compétents dans le champ de la santé ainsi que dans d'autres domaines confrontés à des défis en termes de développement social, d'intégration et de croissance. Ils favorisent également le développement économique en évitant les conséquences négatives de la paupérisation des groupes vulnérables. 

Au niveau international, on observe une dynamique de plus en plus forte en faveur de la couverture par l'assurance maladie et d'un accès plus effectif et plus équitable aux soins, l'une et l'autre étant perçus comme un moyen, pour les populations, d'accéder à des prestations sociales correspondant à leurs besoins. Ces dernières décennies, la santé s'est progressivement hissée au rang de priorité internationale, comme en témoigne la place de premier plan qu'elle occupe dans le cadre global que constituent les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et dans le concept de socles de protection sociale. La santé étant une problématique transversale, qui concerne l'ensemble des politiques publiques et exerce une influence sur la croissance économique, les tendances démographiques et le développement social, les institutions de sécurité sociale s'impliquent de plus en plus dans la mise au point de politiques et programmes efficaces et efficients, visant à relever les principaux défis qui se posent dans ce domaine.

Dernières nouvelles Dernières nouvelles

Événements futurs Événements futurs